Blason des GREGOIRE du COLOMBIER

Par Fabien le 26/07/2017


Famille bourgeoise qui avait pris le nom de "du Colombier", d'un domaine situé près de Beaumont, canton de Valence.
Philippe Grégoire du Colombier épousa, vers 1760, Anne Carmagnac, fille d'un riche commissionnaire de Lyon, femme agréable et très distinguée, dont Napoléon, alors lieutenant d'artillerie à  Valence, recherchait beaucoup la société. De ce mariage naquirent :
1. Jean Pierre Grégoire du Colombier, préfet sous l'empire, qui s'est fixé près de Roanne, en Forez ;
2. Philippe-Robert, officier supérieur sous le premier empire ;
3. Caroline Grégoire du Colombier, dame d'honneur de Madame mère, qui, dit-on, refusa en mariage
le lieutenant Bonaparte et épousa Pierre Ignace Garampel de Bressieux, capitaine au régiment de
Lorraine, que Napoléon, devenu empereur, nomma baron et administrateur des forêts de la Couronne ;
4. Marie-Magdeleine, épouse de M. Reynaud de la Rive, de Saint-Chamond.

Nous croyons cette famille issue de Fabien Grégoire, maire de Valence, en 1696, dont les armes figurent dans l'Armorial des généralités.

D'argent à un arbre terrassé de sinople ;
au chef d'azur chargé de trois étoiles d'or.

D'après l'Armorial du Dauphiné de Ravoire de la Bâtie concernant la famille Grégoire du Colombier
Famille qui n'habite plus la Drôme depuis environ 170 ans (d'après les archives dep de la drôme en 1976)